Comment choisir une pompe à eau ?

Pompe à eau, comment bien la choisir ?

Une pompe à eau peut avoir de nombreuses utilisations : vider une piscine, arroser le jardin, transvaser du liquide d’un bassin à un autre, évacuer l’eau après une inondation, accéder à l’eau d’un puits…
En fonction de votre besoin, il existe plusieurs types de pompe à eau, voici quelques critères à connaître pour bien choisir une pompe à eau.

Le débit

Le débit est la quantité de liquide que la pompe peut absorber, il est exprimé en m3/h ou L/h et plus la hauteur manométrique augment plus le débit diminue.

La hauteur manométrique

La hauteur manométrique exprimée en mètre correspond à la pression que doit fournir la pompe.
Elle se calcule en ajoutant la hauteur d’aspiration à la hauteur de refoulement auquel il faut enlever les pertes de charges. Pour faire simple nous allons nous limiter aux hauteurs d’aspiration et de refoulement, ce qui nous donnera déjà une très bonne idée de la hauteur manométrique dont vous avez besoin.

La hauteur d’aspiration est la hauteur entre le niveau de liquide à aspirer et celui de la pompe à eau.
La hauteur de refoulement est la hauteur entre la pompe et le point le plus haut de la conduite de refoulement.
il faudrait en théorie prendre en compte les pertes de charges. Les pertes de charges sont les pertes de pression lors du transfert du liquide dans les tuyaux. Ces pertes se calculent entre le rapport du débit véhiculé et la tuyauterie (longueur, diamètre, nombre de coudes…). Plus le diamètre du tuyau est petit plus les pertes de charges seront élevées. En fonction de votre installation les pertes de charges peut être un facteur important. De même les défaut d’étanchéité de votre système, notamment sur les raccords diminuent considérablement les performances de votre pompe.

Pompe de surface ou pompe immergée ?

La pompe de surface est comme son nom l’indique à l’extérieur, seul la crépine est plongée dans l’eau. La limite de cette pompe est hauteur maximum d’aspiration qui ne peut pas excéder 8m.
La pompe immergée est quant à elle directement dans l’eau et permet justement de palier aux contraintes de la pompe de surface puisqu’elle peut aspirer à des profondeurs supérieures à 8m. Elles sont surtout utilisées pour des puits profonds ou des forages, elles ont aussi l’avantage d’être plus silencieuses.

Nature du liquide

Il est important de connaître la nature du liquide que vous souhaitez pompér. Les pompes sont classées en 3 types :

  • Eaux claires à moyennement chargées
  • Eaux chargées
  • Eaux très chargées

Il existe aussi des pompes pour les liquides agressifs (eaux de mer, hydrocarbures…), n’hésitez pas à nous contacter pour cette utilisation.

Pompe à membrane

Les pompes à membrane n’ont pas de turbine, c’est une membrane qui aspire et refoule le liquide, elles ont donc l’avantage de pouvoir travailler avec des liquides chargés en débris de végétaux.

Amorçage

Aujourd’hui la plupart des pompes sont auto-amorçantes, la pompe fait donc monter l’eau par ses propres moyens dans le tuyau en pompant l’air. N’oubliez pas de remplir d’eau le corps de la pompe pour que l’amorçage fonctionne correctement.

Entretien

Les pompes à eau craignent particulièrement le gel, alors conservez les à l’abri pendant l’hiver…

Accédez à toutes les motopompes électriques ou thermiques que nous proposons sur notre site marchand.

5 réflexions au sujet de « Comment choisir une pompe à eau ? »

  1. Merci, j’ai bien aimé vos explications. Elles m’ont permis de bien comprendre des notions essentielles qui m’aideront dans le choix de la pompe pour ma petite exploitation agricole.

    Encore merci !

  2. Bonjour,
    Merci pour ces informations qui viennent completer nos connaissances. Effectivement, les pompes a eau sont d’une efficacite sans precedent quand il s’agit d’alimentation une habitation en eau.

  3. Si vous habite loin du ville non accessible à l’eau, et que vous avez un puits, utiliser une pompe à eau. Ces beaucoup plus pratique, et économique. Essayer et vous verrez.

  4. comment choisir une pompe si on connait le debit et le hmt mais on a pas la longueur de la conduite de refoulement .E ce qe les pertes de charge L et S (longueur de la conduite de refoulement,coudes …)aurant un effet sur le choix de la pompe et le debit propose et le hmt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *