Une bétonnière, OUI mais laquelle ?

Comment choisir une bétonnière ?
Comment choisir une bétonnière ?

La bétonnière reste l’outil de base de tout maçon, mais aujourd’hui un grand nombre de particuliers achète une bétonnière pour leurs travaux de construction.

Autant les professionnels connaissent leur besoin et savent ce qu’ils veulent, autant les particuliers se posent souvent les mêmes questions : électriques ? thermiques ? tractables ? quel volume ?
Nous allons essayer par cet article de vous répondre.

Contenance

Tout d’abord, attention à ne pas confondre le volume de cuve et le volume de malaxage. Souvent les fabricants utilisent dans le nom commercial de la bétonnière le volume de la cuve (même si parfois il existe des différences), par exemple la bétonnière IMER Syntesi S350 a une cuve de 350 litres mais le volume maximum de malaxage n’est « que » de 280 litres. Donc la donnée importante reste bien sur la capacité maxi de malaxage.
À partir de là, la question à se poser est combien de sac de ciment peut-on mettre en fonction de la capacité de malaxage, voici donc un petit tableau qui nous le résume :

Capacité de malaxage
(en Litre)
Sac de ciment
(35 kg)
1101/2
1202/3
1303/4 ou 1 sac de 25 kg
1401
1551
1801
2802
3503

Pensez aussi aux mini bétonnière pour une utilisation occasionnelle qui ont l’avantage d’être démontable et de se stocker facilement.

À l’opposé il existe aussi les bétonnières à chargeur pour les gros chantiers qui ont une capacité de malaxage de 300 à 400 litres. Ces bétonnières ont une production horaire très élevée.

Énergie ?

Les bétonnières sont pour la plupart disponible en électrique ou thermique alors quel type de motorisation choisir ?
Les particuliers optent souvent sur des bétonnières électriques pour plusieurs raison :

  • le coût, une bétonnière électrique est moins chère que son équivalent en thermique
  • la simplicité/facilité d’utilisation, eh oui une bétonnière électrique démarre toujours, en tout cas il y a rarement des problèmes pour démarrer une bétonnière électrique contrairement à une bétonnière thermique qui peux être un peu longue au démarrage après une pause hivernale. De même l’entretien d’une motorisation électrique est nulle, alors qu’une motorisation thermique demande un peu vigilance, notamment la vérification du niveau d’huile même si la plupart des moteurs sont pourvus d’une sécurité
  • dernier avantage des moteurs électriques, et non des moindres, est de ne pas devoir courir à la pompe pour aller chercher de l’essence au dernier moment…

Les bétonnières électriques sont en monophasé 220 V ou triphasé 380 V pour les plus grosses cuves.

Mais heureusement la bétonnière thermique a aussi ses avantages, le plus important est d’être autonome, pas besoin de prise électrique, le chantier peut-être dans un endroit reculé et dépourvu d’électricité, votre bétonnière sera toujours votre ami !
Les bétonnières thermiques bénéficient d’un peu plus de puissance qu’une bétonnière électrique équivalente, ce qui pour une utilisation professionnelle intense peut-être bénéfique pour la longévité de la machine.

Tractable ou pas ?

Le choix de ce critère va entièrement dépendre de l’utilisation que vous souhaitez faire de votre bétonnière, est-ce que vous devez la déplacer régulièrement ? Est-ce que vous avez les moyens de la transporter sans la tracter ? L’avantage d’une bétonnière tractable reste la stabilité qui de part ses pieds télescopiques assurent une plus grande stabilité de la bétonnière lors de son utilisation.

Technologie ?

Materielbtp.fr propose 3 grandes marques de bétonnières, Altrad, Imer et Lerin Cartel, ces 3 grandes marques françaises sont connues et reconnues pour leurs bétonnières. Néanmoins elles proposent 2 technologies différentes :

  • Transmission par Pignon + couronne
    Ce type de transmission est LA transmission classique sur les bétonnières, elle a prouvé et prouve encore son efficacité, elle est fiable et montée sur la plupart des bétonnières. Ce type de transmission est notamment proposé par Altrad et Lerin Cartel
  • Transmission par courroie
    Imer a opté pour ce type transmission qui a l’avantage de d’être beaucoup moins bruyante qu’une transmission classique et qui demande moins d’entretien (pas de graissage)

Voilà, vous savez tout enfin tout ce que l’on a bien voulu vous dire. Mais posez-vous les bonnes questions : quel est mon besoin ? quelles sont les conditions d’utilisation ? et bien sur quel est mon budget ?

Si avec tous ces éléments, vous avez toujours des doutes sur le choix de votre bétonnière, contactez-nous ! Nous sommes aussi là pour vous conseiller !

Une réflexion au sujet de « Une bétonnière, OUI mais laquelle ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>